Jeudi 14 juin 2018, le coup d’envoi de la Coupe du Monde de football 2018 a été donnéen Russie. Cet évènement devrait être suivi par environ 3 milliardsde personnes. À l’ère des réseaux sociaux, les terrains de football sont un formidable vivier de conversion.

 

Les stratégies des équipes…

 

Selon Arnaud Tamisier, « on peut dresser un premier constat : les réseaux sociaux sont devenus un moyen efficace pour communiquer auprès des fans et le monde du football l’a bien compris. La plupart des équipes fait d’ailleurs appel à des professionnels qui maîtrisent les codes et les usages des médias sociaux. » 

 

D’après une étude réalisée par Sprinklr, les 31 équipes qualifiées (l’Equipe iranienne n’a pas de comptes) regroupent 122 millions de fans (c’est-à-dire environ 2 fois la France).

En effet, le Brésil arrive en top position avec 19,1 millions de followers contre 12,6 pour les français. 

Au niveau de l’audience, c’est Facebook (sans surprise) la plus grande plateforme de fans. Cependant, par rapport à d’autres compétitions, Instagram n’est pas en reste.

AUDIENCE_RS_FOOT.jpg

 

Les autres canaux…

 

Instagram :

Lorsque l’on suit la répartition des engagements par réseaux, Instagram arrive bien en tête avec 62,5% de taux d’engagement. 

Les équipes jouent sur la proximité qui n’est pas forcément évidente sur Facebook par exemple (interview, logos officiels, sponsors…).

ENGAGEMENT_RS_FOOT.jpg

- Twitter :

Grâce à ce réseau, les joueurs peuvent commenter et donner leurs premiers aperçus des matchs, partager des anecdotes, etc. Cela constitue pour Twitter un atout majeur pour leurs fans.

 

Les réactions / interactions…

 

Il est évident qu’à l’approche des matchs suivants, tout le monde y va de son pronostic et préférence. 

Selon Sprinklr, depuis le début de l’année, 11 millions de mentions ont déjà été relevées. Avec le début de la coupe du monde, les chiffres devraient monter en flèche…

MENTIONS_RS_FOOT.jpg

De plus, Il est important de souligner un schéma marketing qui ne fait que grandir : les femmes sont également aux rendez-vous. 

En effet, elles sont 43,67% pour 56,33% pour les hommes.

GENRE_RS_FOOT.jpg

 

Maintenant, il ne reste plus qu’à encourager nos Bleus ! 🇫🇷

Comment