Les millennials, la génération Y, la génération internet. Ils sont nés entre 1980 et 2000 et sont une cible marketing indéniable. En France, les « millennials » sont environ 16 millions et représentent ¼ de la population active.

Cette génération ultra connectée consomme grâce aux réseaux sociaux, essentiellement grâce aux CGC (contenu généré par le consommateur). Ils accordent beaucoup d’importance aux recommandations des autres utilisateurs.

Selon les données d’une étude d’Hubspot, 71 % des personnes sont plus susceptibles d’effectuer un achat en ligne si le produit ou service est recommandé par d’autres. 

 

Les influenceurs et la génération Y

 

Les influenceurs (vlogeurs, blogueurs, youtubeurs et instagrameurs de renommée) ont aujourd’hui un rôle primordial dans l’acte d’achat des millenials. Les influenceurs eux-mêmes font généralement partie de la génération Y. Leurs recommandations et conseils représentent des millions de clics.

Les influenceurs dans des secteurs comme la mode et la beauté, exercent une grande influence sur les millennials. Ils déterminent les tendances et présentent les articles indispensables comme le faisaient et continuent de le faire les magazines de mode.

Selon une autre étude (Launchmetrics), les marques seraient prêtes à investir +70 % sur l’influence digitale. Effectivement, ils ont constaté qu’utiliser les influenceurs pour la communication de marque coûte bien moins cher que les canaux traditionnels.

84 % des millennials sont susceptibles d’être influencés pour effectuer un achat suite à un contenu créé par d’autres utilisateurs(photos, vidéos, avis…)

 

INFLUENCEURS.jpg

 

L’engagement comme processus d’achat

 

62 % des millennials déclarent qu’ils sont plus susceptibles de devenir fidèles à la marque si celle-ci s’engage avec eux sincèrement sur les réseaux sociaux.

Il est indéniable que la génération Y est au moins autant impactée par l’engagement sur les réseaux sociaux que par la publicité. 

Autrement dit, les réseaux sociaux sont aujourd’hui un/le rouage essentiel pour cibler et sensibiliser les millenials. 
 

Reste à savoir s’approprier leurs codes pour susciter de l’engagement.

Comment